Je m’appelle Elena Hoyer. De la Provence de mon enfance, je conserve surtout le lien si fort avec la montagne sacrée de la Sainte-Baume, où je passais des journées à vagabonder avec mon père et mon frère (et quelques sangliers). Et puis, me reste aussi le ressac des vagues et le cri des mouettes qui m’appellent quand je me sens montagnarde depuis trop longtemps. J’y ai façonné mon amour des mots, au gré de mes lectures et de mes premiers essais d’écriture, bercée par le chatoiement de toutes ces cultures méditerranéennes et l’écho des langues ensoleillées. Le provençal résonne encore à mes oreilles, il y vibre d’une histoire millénaire dans le sillage des troubadours.  

Mais depuis toujours, l’appel des pays celtes et des contrées verdoyantes n’a jamais cessé de hanter mes rêves. Pendant une quinzaine d’années, j’ai planté mes racines en Ardèche du Nord, dans un pays de châtaigniers et de rochers noueux, où j’ai élevé mes trois enfants, puis j’ai récemment posé mes valises en Corrèze.

J’ai promené mes mots dans les projets éclectiques qui ont croisé mon chemin,que ce soit en participant à la co-création du collectif de femmes rurales Odette and Co, au magazine Saveurs Buissonnières ou en traduisant Femmes enracinées, femmes qui s’élèvent de Sharon Blackie, aux Editions Véga,mais aussi en tendant l'oreille et la plume vers les  entrepreneurs, artisans, structures qui sollicitaient mon aide pour communiquer (Parc Naturel Regional des Monts d'Ardèche, Ardelaine, CCI de l'Ardèche, CEFORA, Nectardéchois, Lamastrock, Terre Adélice...) et en faisant du coaching littéraire.

J’anime des cercles d’écriture et j’accompagne la naissance d’écrits et d’auteurs. Poèmes, chansons, histoires pour les enfants, je forge avec joie ma pratique d’écriture dans des textes qui ne cessent de se simplifier. J’écris en français et en anglais, selon ce que me souffle le jeu des mots, des sonorités… ou tout simplement pour révéler des facettes différentes de ma plume et de mon âme. En reliant les fils que je tisse - la connection aux territoires, à l’histoire, le lien avec la féminité, avec nos cultures autochtones, l’écriture, l’imagination mythique et l’écologie- , je me mets au service du Réenchantement du monde, de cette connexion qui nous relie profondément à la magnifique planète dans laquelle nous vivons.

IMG_20190821_123857.jpg

Je suis sentinelle du monde,

Je caresse l'infini

de chacun de mes souffles.

Je transforme le vent

en extase subtile.

Je suis l'eau vagabonde,

et sur un chemin courbe

je danse, pieds nus.

Je suis encantadora,

Enchanteresse,

Je chante pour les anges,

Je chante à tous les étages,

Je CHANTE

Je crie

Je hurle,

Je suis vivante,

Je suis vibrante,

Je suis apeurée parfois,

Je suis écoeurée parfois,

Je suis à fleur de peau,

A fleur de coeur,

A Fleur d'Etre,

Effleurée

par la Grâce.

Je suis passeuse de Mots,

Maïeuticienne du Sacré.

Je suis tisseuse de liens,

Je suis ces mots qui ne peuvent me définir -

Je suis silence,

Je suis une enfant qui avance, émerveillée,

sur les chemins de la pensée sauvage.

(en mode autolouange)